OKAÏDI

Dernière mise à jour : 7 mars

Rencontre avec Aurélie, responsable du magasin Okaïdi : « Moi c’est les fringues »


Aurélie est issue du monde du commerce depuis l’âge de 16 ans. Originaire de Valdahon, la jeune femme achève ses études brillamment en signant son premier contrat à la suite d’une alternance concluante. Après une expérience à Belfort, Aurélie est de retour à Besançon ou elle travaille durant neuf ans chez Camaïeu. Après être passée adjointe dans la boutique du centre-ville, la jeune femme souhaite encore évoluer. C’est donc chez OKAIDI qu’Aurélie évolue aujourd’hui, depuis sept ans.


La fine équipe :

Bienvenue chez Okaïdi ! Vous êtes accueilli par Aurélie, responsable du magasin, Fleur son « binôme », Laura – fidèle au poste depuis trois ans et Sarah – étudiante arrivée en juillet.


« Nous sommes complémentaires » souligne Aurélie. « J’ai à cœur d’avoir une équipe commerçante, c’est ultra important pour le centre-ville » : les clientes habituées de la boutique connaissent bien l’équipe et inversement « on connaît les prénoms des enfants et petits-enfants de nos clientes ». Un lien de proximité important pour elles et en total adéquation avec les valeurs de l’entreprise.


Une entreprise engagée : Les IDTROC


La boutique bisontine participe aux IDTROC depuis trois ans. L’IDTROC c’est quoi ? Les clients du magasin ont la possibilité de vendre leurs vêtements de seconde main en boutique.

1. D'abord, je rejoins le programme de fidélité.

2. Je télécharge l'application IDTROC. J'enregistre mes articles et imprime les étiquettes.

3. Je dépose mes articles en magasin. Le nombre de vêtements est limité à 25 par personne.

4. Mes ventes sont créditées en carte cadeau.

5. Je récupère mes invendus ou j'en fais don.


Cette opération a lieu de deux à trois fois par an.

OKAIDI récupère toute l'année les vêtements dont vous ne voulez plus. Vous pouvez déposer vêtements et tissus secs dans la borne à l’entrée. La boutique les confie à un organisme qui s'occupe de leur donner une nouvelle vie.





Des produits solidaires :

More than a bag est un sac confectionné à partir de stocks résiduels de maille de sweats Okaïdi, cousu par des mamans sans emploi vivant dans des bidonvilles de Dhaka au Bangladesh. 100% des bénéfices des ventes seront reversés pour financer la scolarisation des enfants dans l’école fondée par le Fond’actions We Act For Kids et Okaïdi. Retrouvez le sac solidaire à la vente dans la boutique bisontine.


Autre exemple de mobilisation, l’opération « Offrir un sourire » : 100% des bénéfices générés par les ventes de nez rouges sont reversés à la Fédération Française des Associations de Clowns Hospitaliers. L’entreprise s'associe également chaque année à Surfrider Foundation Europe pour éduquer et sensibiliser au respect et à la protection des océans, des plages et de la biodiversité.


Tout au long de l’année, la marque s’engage dans des actions solidaires et responsables pour et avec les enfants, et encouragent leurs clients à agir à ses côtés.

En 2020, Okaïdi-Obaïbi s’engagent à ce que 100% de son coton soit “plus responsable” (c’est à dire sourcé en tant que Better Cotton,issu de l’agriculture biologique oucoton recyclé). Ils fabriquent également des produits à l’aide d’une fibre innovante, car fabriquée à partir du recyclage de bouteilles d’eau en plastique. Ce sont 9,3 millions de bouteilles en plastique qui trouvent ainsi une seconde vie !

- Un design universel qui respecte l’identité de chaque enfant.

- Des vêtements pratiques, ergonomiques, accessibles et durables.

- Des matières innovantes et responsables.

- Des initiatives solidaires et éco-responsables.

- C’est tout ça Okaïdi !




o La boutique est adhérente Union des Commerçants de Besançon. Elle est « Commerçant Samedi piéton », accepte les chèques Bezac Kdo, Cado chèque, Kadéos, Tir Groupé et Cadhoc.

o Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h

o 60 - 62 Grande Rue à Besançon

o Découvrez bientôt la page Instagram de la boutique


13 vues0 commentaire